Accueil Actualités - Breves Tarifs des consultations médicales : l’accord rejeté par les médecins, une défaite à mettre à la boutonnière de M. Macron ?

Tarifs des consultations médicales : l’accord rejeté par les médecins, une défaite à mettre à la boutonnière de M. Macron ?

medic1

Lundi, le ministre de la Santé, François Braun, a regretté sur France Inter l’absence de “responsabilité” des médecins libéraux, dont les deux principaux syndicats ont annoncé leur rejet des nouveaux tarifs de consultation proposés par l’Assurance maladie. La Caisse nationale d’assurance maladie propose notamment que toutes les consultations médicales soient revalorisées de 1,50 euro. Une proposition qui a suscité l’ire des médecins, qui sont au bord de la rupture avec l’Assurance-maladie et n’entendent pas se laisser imposer ces nouveaux tarifs.

Une augmentation des tarifs insuffisante

Les tarifs proposés par l’Assurance maladie sont bien trop faibles, selon les médecins libéraux. Les syndicats représentatifs, dont l’Union française pour une médecine libre (UFML), estiment que la revalorisation de 1,50 euro ne représente pas une juste compensation pour leur travail. Ils souhaitent une revalorisation plus importante pour les consultations médicales, afin de pouvoir continuer à exercer leur métier dans de bonnes conditions.

medic2

Mais ces demandes ne semblent pas être entendues par le ministère de la Santé. Le ministre François Braun a affirmé que la revalorisation proposée était la plus importante proposée depuis des années et que celle-ci serait financée par l’Assurance maladie. Les médecins sont donc face à un ultimatum : accepter les tarifs proposés ou prendre le risque de voir leur activité réduite.

Une défaite à mettre à la boutonnière de M. Macron ?

Pour Jérôme Marty, le président de l’UFML, cette impasse représenterait une défaite à mettre à la boutonnière de M. Macron. En effet, le chef de l’Etat a promis de rééquilibrer le système de santé français, ce qui passe notamment par une revalorisation des tarifs des médecins libéraux. Mais cette revalorisation ne semble pas à la hauteur des attentes des médecins, qui restent sceptiques quant à l’avenir de leur profession.

En attendant, la situation est donc bloquée et il n’y a pas de solution à court terme. Les médecins libéraux sont donc devant un choix cornélien : accepter les tarifs proposés ou prendre le risque de voir leur activité réduite. Une situation qui ne fait que souligner l’importance de trouver rapidement un accord entre l’Assurance maladie et les médecins libéraux, afin de garantir la santé des patients.

Rédigé par
Lise

Je suis très intéressée par la politique et l'actualité. J'ai décidé de rejoindre Buzger.com pour partager mes opinions et discuter des sujets qui me tiennent à coeur avec les autres membres.

Articles à découvrir

solutions taches tenaces

Fini les taches tenaces : 5 solutions naturelles et écologiques pour détacher vos vêtements !

Vous en avez assez des produits chimiques pour enlever les taches sur...

meilleures applis rencontre

Tinder, Bumble, OkCupid… Quelle appli choisir pour trouver l’amour ?

Vous êtes célibataire et vous cherchez à faire des rencontres ? Les...

voiture 135e amende

135€ et 3 points en moins : attention à cette pratique routière fréquente !

Face aux urgences ou à la pression du temps, certains conducteurs enfreignent...

clefs serrure nuit

Découvrez les raisons pour lesquelles il est crucial de ne pas laisser vos clés dans la serrure de la porte d’entrée pendant la nuit !

Les experts en sécurité déconseillent fortement de prendre cette mauvaise habitude, qui...