1250
PARTAGES

Un policier lynché à Bagnolet lors d'une intervention des stups

Alors qu'il était venu interpeller un dealer, un policier s'est retrouvé isolé et a été roué de coups. Ce lundi 26 avril, une équipe de police spécialisée s'apprête à intervenir dans le cadre d'un trafic de drogues dans une cité de Bagnolet. Si l'opération avait été préparée avec soin, avec des policiers à pied et d'autres véhiculés, pour procéder à l'interpellation d'un homme, un policier sur un deux-roues s'est retrouvé isolé en plein coeur de la cité. L'ayant rapidement repéré, un jeune homme, coiffé d'une capuche a rameuté des renforts en criant "Fumez-le, c’est un schmitt, tuez-le !". Le policier tente alors de quitter la cité à toute vitesse, sa course est stoppée par un groupe qui lui barre la route. Des jets de pierres le font tomber de son véhicule. Lors de son procès verbal, le policier est revenu sur les faits "Je chute au sol et je prends plusieurs coups de pied dans la tête, pendant que je me faisais frapper, j’entendais ‘Tuez-le, c’est un sale chien de flic, tuez-le’. Je prends conscience que je ne pourrais pas récupérer le scooter, que ma vie est en danger et qu’ils sont déterminés dans leurs violences". S'il parvient finalement à se relever, le policier est de nouveau jeté à terre "Je me faisais lyncher au sol. Je continue à recevoir des coups de pied type pénalty pleine tête, je ne suis protégé que par mon casque de moto. […] Ma tête faisait des allers-retours gauche-droite sous la violence des coups et j’entends encore ‘on va te fumer, on va te crever, sale fils de pute, sale keuf' ". L'homme doit probablement la vie aux renforts arrivés sur place pour l'extraire de la cité. Les services de police ont récupéré le scooter dont les clefs avaient été volées. Une enquête est actuellement en cours alors que deux personnes sont en garde à vue. Le policier très choqué souffre de blessures au visage, aux mains, et au genou. Il devrait bénéficier de plusieurs jours d'arrêt de travail. 

Publié il y a 6 jours par Cécilia - Source : lci.fr - Crédits photos / vidéos : LP