1140
PARTAGES

Mila de nouveau cyber harcelée en marge du procès de ses agresseurs

La jeune femme de 18 ans doit essuyer de nouvelles attaques, alors que le procès de ses harceleurs débute. Mila n'est pas une adolescente comme les autres. Depuis des mois, elle vit recluse, sous protection policière constante suite à des menaces de mort sur les réseaux sociaux. On reproche à la toute jeune femme ses positions tranchées sur l'Islam, qu'elle avait l'habitude de partager sur les réseaux. Si aujourd'hui son avocat recense plus de 100 000 messages de menace envers l'adolescente, ils sont une dizaine finalement devant les tribunaux pour répondre de leurs menaces et autres incitations à la haine. Toutefois, la médiatisation de ce procès a mis la jeune femme en lumière à nouveau... et lui a attiré de nouvelles foudres. Elle essuie actuellement une nouvelle vague de haine sur les réseaux, avec notamment de l'incitation au suicide ou encore des photo-montages de sa tête décapitée et sanguinolente, en marge du procès de ses agresseurs. Suite à des signalements, son compte Instagram, sur lequel elle présente ses créations de maquillage, a été suspendu. La jeune femme explique "Mon Instagram vient de se faire supprimer d’une seconde à l’autre sans aucune raison, sûrement suite à des signalements de masse.  Je suis dépitée, ma communauté Instagram était tout ce qui pouvait m’égayer un peu en ces temps compliqués. @instagram Faites pas les gamins". En attendant la fin du procès, la jeune femme devrait être occupée par la sortie de son livre Je suis le prix de votre liberté, le 23 juin prochain aux éditions Grasset. 

Publié il y a 7 jours par Cécilia - Crédits photos / vidéos : Bertrand Guay - AFP