11168
PARTAGES

La vente de chiens et chats entre particuliers bientôt interdite


Dès le mois de janvier il deviendra beaucoup plus difficile de vendre les portées.
Vous ne le saviez peut-être pas, mais dès le 1er janvier prochain, vous ne pourrez plus poster d’annonces pour vendre des portées de chiots et de chatons sur le web
Du moins pas sans une autorisation préalable.
Afin de réguler la vente d’animaux de compagnie, et de répondre aux professionnels qui se sont souvent plaints de “concurrence déloyale”, le gouvernement a tenu à mettre un terme à la vente entre particuliers.
Tout en soulignant que ces ventes devaient être déclarées comme des ressources sur les avis d’imposition, l’Etat fait aujourd’hui savoir que si vous souhaitez vendre une portée, il vous faudra demander un numéro SIREN sans quoi les sites de petites annonces auront l’interdiction de vous publier.
Impossible alors d’échapper aux charges que vous coûtera ce revenu complémentaire.
Le gouvernement veut également mieux encadrer la vente d’animaux de compagnie selon le ministre de l’agriculture : “Une manière de lutter contre l'abandon puisqu'on diminue l'offre de chiots et chatons et donc les ‘achats coup de cœur”.
Il souhaite ainsi lutter contre le trafic d’animaux et faire la chasse aux “faux-particuliers” qui ne respectent pas toujours les règles sanitaires.
Les personnes qui souhaitent revendre un animal qu’ils ont acheté, ou faire don d’une portée, ne sont pas visés par cette réforme.
Espérons que les chiots et les chatons ne finiront pas par pâtir de cette nouvelle loi.
 

par Cécilia - Source : lefigaro.fr - Crédits photos / vidéos : welikeit