1235
PARTAGES

Des banques françaises accusées de financer la déforestation

Des ONG accusent aujourd'hui la BNP Paribas, Natixis et le Crédit Agricole de financer des projets liés à la déforestation.
Les ONG ont actuellement les banques françaises dans leur viseur, avec un fait sidérant : elles auraient fourni environ deux milliards d’euros à des entreprises agroalimentaires favorisant la déforestation. Une accusation grave, alors que les banques incriminées, à savoir BNP Paribas, Natixis et le Crédit Agricole, ont toutes "des politiques et des engagements dans les matières premières agricoles qui risquent de favoriser la déforestation". A titre d'exemple, l'ONG Global Witness nous informe que Natixis a injecté 45 millions d’euros à une ligne de crédit renouvelable destinée au groupe agroalimentaire Olam International, responsable de déforestation au Gabon pour installer une usine d'huile de palme. Les exemples à charge s'amoncellent et se ressemblent, alors que ces banques françaises affirment que leurs clients sont certifiés, et s'engagent contre dégradation de l’environnement dans leur chaîne d’approvisionnement. 

Publié il y a 43 jours par Cécilia - Source : 20minutes.fr - Crédits photos / vidéos : Getty Images