117
PARTAGES

De retour d'une zone à risque ? Votre quarantaine sera contrôlée

Le gouvernement a annoncé que des visites surprises seraient organisées pour contrôler la quarantaine des personnes débarquant de certaines destinations. SI la situation sanitaire a semblé s'améliorer un moment, elle nous replonge aujourd'hui dans des conditions plus drastiques. Pour limiter la propagation des variants, notamment sud-africain, brésilien et indien, le gouvernement met finalement en place de nouvelles mesures de contrôle. Pour les voyageurs arrivant de destinations considérées "à risque", à savoir le Brésil, l'Inde, le Chili, l'Afrique du Sud, l'Argentine et la Guyane, un nouveau test sera réalisé immédiatement à l'arrivée en France. Même si ce dernier s'avère négatif, les arrivants devront se soumettre à une quarantaine "stricte" pendant dix jours au total. Seule sortie autorisée, pour faire des courses de première nécessité, entre 10h et 12h chaque jour. Petite nouveauté, le gouvernement a annoncé que chaque arrivant se verra contrôlé au moins une fois lors de sa quarantaine. Des agents de police se manifesteront au domicile de la personne, ou par défaut dans son lieu de quarantaine, renseigné à l'arrivée, pour bien contrôler son isolement. Une mesure qui fait débat, soit car elle est considérée comme trop tardive par certains, soit considérée comme une perte de temps pour des agents de police très sollicités ces temps-ci. Au terme de cette quarantaine de 10 jours, les arrivants devront se prêter à un nouveau test PCR pour s'assurer de leur bonne santé. 

Publié il y a 9 jours par Cécilia - Crédits photos / vidéos : Pixabay