134
PARTAGES

Covid-19 : le pass sanitaire ne sera pas allégé avant le 15 novembre


Le gouvernement choisit la prudence dans sa gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19. C'est ce qu'affirme son porte-parole, Gabriel Attal, à la sortie du Conseil de défense sanitaire et du Conseil des ministres qui se sont tenus dans la matinée, jeudi 7 octobre."Sur le pass, l'avis du Conseil scientifique nous invite à la prudence", a-t-il expliqué. Nous entrons dans la période hivernale, période traditionnellement plus propice à la circulation de l'épidémie". Le secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre a ajouté : "On le constate dans certains pays de l'Est, même si cela peut être lié à une faible couverture vaccinale. Nous allons regarder cela avec attention. Mais si adaptation du pass il devait y avoir, elle ne saurait être envisagée avant le 15 novembre".Les mots du porte-parole du gouvernement sont clairs. "Nous devons la vérité aux Français. L'heure de lever les contraintes n'est pas venue. Dans beaucoup de départements, l'épidémie ne recule plus et la situation interpelle dans plusieurs départements, dont les Pays de la Loire et l'Aude", a déclaré Gabriel Attal, ajoutant qu'à ce jour, "sur 4,5 millions de personnes éligibles, environ 1,5 million ont fait leur dose de rappel (...) Ce n'est pas encore assez". 

par Benjamin - Source : FRANCEINFO