110
PARTAGES

5 ans après, Charlie Hebdo donne la parole aux familles de victimes

A l’occasion de ce triste anniversaire, le journal satirique a publié un numéro spécial.
Ce mardi, un nouveau numéro du journal critique Charlie Hebdo est paru.

ll ne s’agit pas d’une date choisie au hasard : ce numéro commémore l’attentat qui a eu lieu en 2015, dans les locaux du périodique.

Cinq ans plus tard, si le journal n’a rien perdu de son mordant, les survivants gardent le souvenir effrayant de cette journée de janvier, qui avait coûté la vie à plusieurs personnes.

Pour ce numéro anniversaire, la rédaction a décidé de donner la parole aux familles et aux proches des victimes.

Ces derniers témoignent de l’après, de leur vie depuis l’attentat, de la douleur et du manque qui ne cesse de les hanter, de ces jours qui n’ont plus “ni couleur ni saveur”.

De son côté, le rédacteur en chef, Riss, signe un éditorial salé, dans lequel il fustige les bons penseurs, et le politiquement correct “Hier, on disait merde à Dieu, à l’armée, à l’Église, à l’État. Aujourd’hui, il faut apprendre à dire merde aux associations tyranniques, aux minorités nombrilistes, aux blogueurs et blogueuses qui nous tapent sur les doigts comme des petits maîtres d’école [...] Aujourd’hui, le politiquement correct nous impose des orthographes genrées, nous déconseille d’employer des mots supposés dérangeants”.

Il critique également les internautes qu’il qualifie de “nouveaux censeurs” qui “se croient les rois du monde derrière le clavier de leur smartphone”.

Ainsi, la Une du journal, signée Coco, représente un smartphone affichant des réseaux sociaux, qui écrase une langue et les bras d’un dessinateur, avec pour légende “Nouvelles censures… Nouvelles dictatures”.

Un numéro à retrouver chez les marchands de journaux dès maintenant. 

Publié il y a 41 jours par Cécilia - Crédits photos / vidéos : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP