163
PARTAGES

Un an de prison ferme pour avoir laissé mourir son chien

Un homme écope d'une peine de prison pour avoir laissé son chien mourir de faim.
Voici une peine qui permettra peut-être de dissuader les milliers de Français qui chaque année abandonnent leurs animaux sur la route des vacances.

En Meurthe-et-Moselle, un quinquagénaire vient d'écoper d'une peine de prison d'un an ferme, pour avoir laissé son chien mourir de faim et de soif au bout d'une laisse.

Début août, le cadavre de l'animal, un husky de 12 ans, avait été retrouvé, attaché à un poteau. 

Il avait vraisemblablement été abandonné par son propriétaire, qui ne lui laissait ainsi aucune chance de se nourrir ou de retrouver un foyer, attaché à l'abri des regards.

Retrouvé grâce à la puce électronique de l'animal, son propriétaire a expliqué qu'il avait pris peur "Je vivais seul avec mes enfants, j'étais suivi par une association qui m'a fait comprendre que si je ne faisais rien pour la propreté du chien, elle allait me retirer mes enfants. Je ne faisais que ça, nettoyer, mais on m'a mis la pression. J'ai pris peur et j'ai fait du n'importe quoi".

Il a affirmé avoir tenté d'abandonner le chien auprès d'une clinique vétérinaire, sans succès.

Devant cet acte de cruauté, le tribunal a non seulement condamné l'homme à la prison, mais également à une interdiction définitive de posséder un animal de compagnie

Publié il y a 34 jours par Cécilia - Source : lci.fr