11610
SHARES

Selon Agnès Thill, avoir recours à la PMA est un caprice

La députée LaREM a choqué avec ses propos contre la PMA, comparant les futures mères à des droguées.
Elue dans l'Oise, la députée Agnès Thill a donné une interview vidéo à l'hebdomadaire Oise Hebdo.

Particulièrement opposée à la PMA, la députée a déclaré au micro des journalistes, qu'elle ne comprenait pas qu'une femme ait "envie" d'un enfant, elle continue "un enfant n’est pas un médicament, c’est un être humain. J’entends bien qu’elles souffrent, mais alors qu’est-ce qu’on fait, si un drogué souffre, on lui donne de la drogue ? Est-ce que je lui donne un enfant parce qu’elle souffre".

Devant ces propos polémiques, le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, s'est désolidarisé des idées de la députée, qu'il juge "insupportables et méprisantes", il détaille "Ces mots blessent des familles et viennent nourrir tous les préjugés ignobles que je continuerai à combattre inlassablement. Effectivement, ça suffit".

Agnès Thill avait déjà suscité la colère de son parti, en critiquant notamment "l’absence de genre dans le mot parent favorise l’éclosion d’écoles coranique".

Si elle a subi des remontrances par les ténors du parti, Agnès Thill ne semble toutefois pas craindre pour son poste "je n’ai pas de risque d’exclusion".

Elle devra cette fois s'expliquer devant les membres du parti, et sera prochainement convoquée dans un des bureaux de La République En Marche; 

Published 85 days ago by Cécilia - Source : 20minutes.fr - Crédits photos / vidéos : CHARLY TRIBALLEAU / AFP