1253
PARTAGES

Ramzam Kadyrov justifie les persécutions envers les homosexuels

VIDÉOS RECOMMANDÉES
Les propos de Ramzam Kadyrov sont d'une violence extrême.

Depuis plusieurs mois, le monde a des échos d'actes de persécutions et de torture envers les homosexuels de Tchétchénie.

Lors d'une interview le 14 juillet dernier, Ramzam Kadyrov, le président tchétchène, est revenu sur les cas dénoncés récemment en affirmant qu'il n'y avait aucun homosexuel sur le territoire Caucase "Nous n'avons pas ce genre de personne ici. S’il y en a ici, emmenez-les pour que le sang de notre peuple soit purifié" a-t-il commencé.

Le protégé de Vladimir Poutine a continué : "Ils sont des démons. Ils sont à vendre, ce ne sont pas des hommes. Que Dieu les maudisse pour ce dont ils sont accusés. Ils devront en répondre devant le Tout-Puissant".

Les ONG rapportent pourtant de nombreux témoignages de violences et d'emprisonnement à l'encontre de la communauté homosexuelle.
Dans certaines villes, les autorités auraient même invité les habitants à tuer les homosexuels, afin de "laver l'honneur des familles".

Malgré l'évidence des cas de torture répétés, le chef de l'Etat Tchétchène continue de nier avec force. 

Publié il y a 71 jours par Cécilia - Source : lepoint.fr - Crédits photos / vidéos : AFP