142
PARTAGES

L'ex de Nordahl Lelandais porte plainte contre les gendarmes

Elle estime que les gendarmes auraient pu éviter la mort de la petite Maëlys.
Il y a plus de deux, Nordahl Lelandais assassinait froidement la petite Maëlys lors d'un mariage, non loin de chez elle.

Si l'auteur du meurtre, récidiviste, dort derrière les barreaux, il n'était pas inconnu des services de police au moment de son interpellation.

En effet, bien avant le meurtre, le comportement de Nordahl Lelandais avait déjà été rapporté aux gendarmes, notamment par son ex-compagne.

Elle avait notamment rapporté aux autorités son comportement particulièrement violent et imprévisible, sans que les gendarmes ne se décident à agir.

Karine, qui a vécu une histoire avec le prévenu entre 2015 et 2016, explique "On aurait pu éviter la mort de Maëlys. Si la gendarmerie avait fait son travail, m'avait écouté, il aurait été mis en examen et ça l'aurait mis en difficulté au lieu de se sentir tout-puissant [...] On va voir quatre fois une gendarmerie et non il n'y a rien. C'est inadmissible."

Les faits qu'elle avait rapportés étaient pourtant très graves, alors que Lelandais avait poursuivi la jeune femme avait une tronçonneuse, avant de tenter de l'écraser avec sa voiture.

Sa plainte n'avait toutefois pas été acceptée par la gendarmerie.

Très en colère contre l'inaction des autorités, Karine a finalement décidé de porter plainte contre les gendarmes, ceux qui ont refusé sa plainte dans un premier temps, puis ceux qui l'ont interrogée au lendemain du meurtre.

Une façon pour elle de gérer sa culpabilité, alors qu'elle est certaine que le meurtre de l'enfant aurait pu être évité si les autorités avaient accepté de la prendre au sérieux. 

Publié il y a 29 jours par Cécilia - Source : ouest-france.fr - Crédits photos / vidéos : Doc/Maxppp,