182
PARTAGES

Guillaume Joao relâché par la police écossaise suite aux tests ADN

Le retraité avait été interpellé, la police l'ayant pris pour le meurtrier présumé Xavier Dupont de Ligonnès.
En 24 heures, les Français sont passés par toutes les émotions.

Entre la surprise, le soulagement et l'attente, ils ont été très nombreux à croire à l'interpellation de Xavier Dupont de Ligonnès.

Huit ans après s'être volatilisé dans la nature, l'homme aurait refait surface à l'aéroport de Glasgow, confondu en partie par ses empreintes digitales.

Voyageant sous le nom de Guillaume Joao, l'homme avait soulevé les interrogations des policiers, qui se sont toutefois fourvoyés.

Les premiers doutes sont apparus dès hier, alors que les voisins de l'homme expliquaient déjà le connaître depuis 45 ans.

Autre élément discordant, l'homme interpellé ne présentait que cinq points de correspondance sur les douze minimums lors de l'analyse de ses empreintes digitales.

Outre un physique très différent, qu'on aurait pu imputer à la chirurgie esthétique, les yeux des deux hommes n'étaient pas non plus écartés de la même distance.

C'est finalement un test ADN qui est venu disculper le retraité, qui se rendait simplement en Ecosse pour visiter la famille de sa femme.

Finalement relâché après l'arrivée de la police écossaise, l'homme n'a pas souhait s'exprimer sur les événements traumatisants qu'il vient de traverser.

Une nouvelle piste avortée pour les enquêteurs qui n'ont cessé de rechercher les traces de Xavier Dupont de Ligonnès, auteur présumé du meurtre de sa femme, et de ses quatre enfants. 

Publié il y a 30 jours par Cécilia - Source : lci.fr - Crédits photos / vidéos : DR