1708
PARTAGES

Carlos Ghosn réclame sa retraite de 700 000 euros par an

Carlos Ghosn lance une procédure judiciaire contre Renault pour récupérer sa retraite.
Non content d'avoir échappé à la surveillance des Japonais, Carlos Ghosn est prêt désormais à se lancer dans une bataille judiciaire contre Renault.

En assignant la compagnie aux prud'hommes, Carlos Ghosn veut aujourd'hui faire valoir ses droits à la retraite, qui sont estimés à quelque 770 000 euros chaque année.

Depuis le Liban, l'ancien directeur de Nissan a de nouveau pris la parole pour expliquer "Ma démission de Renault ? C'est une farce ! Je réclame mes droits à la retraite ainsi qu'à tous les droits qui me sont acquis. J'ai d'abord voulu que cela se règle de façon amiable. Chacun connaît les conditions dans lesquelles j'ai dû quitter Renault : j'étais emprisonné ! Mais, que je sache, il existe un droit en France, il existe une justice. La façon dont tout cela s'est déroulé à ce moment-là sera connue."

Pour appuyer ses affirmations, il explique que sa lettre de démission, qu'il a rédigée alors qu'il était incarcéré au Japon, a uniquement été lue sans jamais avoir été transmise aux membres du conseil d'administration, il remet ainsi en cause sa démission.

Pendant sa déclaration, il continue "J'ai demandé à partir à la retraite et je défendrai mes droits en tant que personne qui a travaillé autant d'années. (…) J'ai des droits vis-à-vis de Nissan, vis-à-vis de Renault, qui n'ont pas été respectés, et je compte bien les réclamer en justice".

En plus de réclamer sa retraite annuelle, Carlos Ghosn demande aussi à recevoir une indemnité de départ à la retraite, qui devrait selon lui s'élever à 249 999,99 euros

Publié il y a 4 jours par Cécilia - Source : lefigaro.fr - Crédits photos / vidéos : AFP