197
PARTAGES

A Doha, le Qatar climatise aussi ses espaces extérieurs

Pour surmonter la chaleur, Doha a été jusqu'à installer des climatiseurs à l'air libre.
Le Qatar est supposé accueillir la Coupe du Monde de football en 2022, mais le bien-être des joueurs est sérieusement remis en question.

Les températures très hautes rendent l'air étouffant, et très peu propice au jeu pour la plupart des participants qui risquent de souffrir de la chaleur.

En plus des températures extrêmes, c'est le taux d'humidité qui inquiète.
Ce dernier fait monter la température du corps, en empêchant notamment la transpiration, qui sert à réguler la chaleur du corps.

Le nombre d'arrêts cardiaques a d'ailleurs explosé avec la montée des températures, en particulier chez les étrangers qui ne sont pas familiers du climat.

En prévision de cet événement majeur, la ville de Doha a décidé de prendre les devants.

En plus de climatiser la quasi-totalité des espaces intérieurs, la ville se prépare également à diffuser de l'air frais dans les marchés, sur les trottoirs ou encore dans les places publiques.

La température devrait baisser, certes, mais l'impact écologique d'une telle décision serait tout bonnement catastrophique, et viendrait appuyer encore davantage le réchauffement climatique, et donc les conditions rudes dans le pays.

Un cercle vicieux, pour une émission de carbone énorme, ce qui ne semble pas gêner le Qatar.
 

Publié il y a 23 jours par Cécilia - Source : lci.fr